Les produits pharmaceutiques : un secteur de pointe en pleine pénurie

Pas facile de recruter quand on cherche des profils Bac +8 et qu’on doit faire face à la concurrence d’entreprises suisses ou allemandes ! Le secteur des produits pharmaceutiques fait partie des quelques-uns où ce sont les candidats qui font leur marché.

articleImage

Le secteur des produits pharmaceutiques est extrêmement pointu et recrute uniquement des profils très qualifiés dans tous les domaines : études, R&D, production, qualité et réglementation, et même marketing ou commercialisation. Dans la recherche notamment, les profils diplômés à Bac +8 sont rares ! Le Leem, l’organisation professionnelle des entreprises du médicament, a d’ailleurs lancé le Plan Compétences Biotech et innovation santé 2020 afin de lutter contre cette pénurie. Le but étant d’accompagner les salariés dans leur parcours professionnel afin, notamment, de développer l’attractivité du secteur.

 

Car l’attractivité pose aussi problème : l’industrie pharmaceutique souffre d’une mauvaise image et peine donc à séduire les meilleurs talents.

 

Enfin, dernier obstacle rencontré par les entreprises du secteur : la concurrence étrangère. Dans les régions frontalières du Grand-Est par exemple, les talents sont chassés par les employeurs allemands et suisses, qui proposent généralement des rémunérations plus intéressantes.

 

Pour recruter et fidéliser, les employeurs doivent mettre en place des actions et proposer des avantages imbattables. Sanofi Pasteur l’a bien compris, puisque c’est l’entreprise la mieux notée par ses salariés sur Viadeo dans le secteur. Elle est suivie par Pierre Fabre et Johnson & Johnson.

 

 

Séverine Dégallaix

 

 

Le top 5 des entreprises pharmaceutiques :

 

1

Aptar

4,2/5

2

Millipore

4,1/5

3

Ceva Sogeval Campus

4/5

4

Laboratoires Anios

4/5

5

Merial

4/5