Château Lafon-Rochet


16 personnes suivent cette entreprise

Vous rêvez de rejoindre Château Lafon-Rochet ? Misez sur le bon réseau.

Soyez informé(e) des dernières opportunités de carrière au sein de Château Lafon-Rochet
Suivez l'actualité de l'entreprise en temps réel
Découvrez ses employés et agrandissez votre réseau

Description de Château Lafon-Rochet

« LAFON ROCHET » Un terroir d’exception L’origine de « Rochet » vient bien sûr des « roches » composant le sol de Lafon-Rochet. Depuis des millénaires, les morceaux de roches arrachées aux lointaines montagnes du Massif Central et des Pyrénées, charriées par le fleuve primordial, modelées en graves par l’érosion, se sont déposées sur le socle calcaire de Saint-Estèphe, constituant un paysage aux croupes bien drainées de graves profondes. Le sol de Lafon-Rochet recouvert de graves du Quaternaire ancien (Günz), combine un mélange de quartz, grès, silex, lydiennes volcaniques, meulières, sable et argile. La diversité de la composition de ses graves et l’excellent drainage naturel font de Lafon-Rochet un terroir d’exception. Avec ses 45 hectares d’un seul tenant, le Château Lafon-Rochet est l’un des grands ambassadeurs de l’appellation Saint Estèphe. Idéalement situé entre Lafite-Rothschild et Cos d’Estournel, il peut revendiquer l’un des plus prestigieux voisinages viticoles qui soient au monde. LA PASSION DES HOMMES AU SERVICE D’UN GRAND VIN Les origines de ce domaine, l’un des plus anciens du Médoc, remontent au XVIe siècle. Le vignoble de « Rochet » appartient alors au vaste fief de Vallée Roussillon. Mais ce n’est qu’en 1650, que le nom de Lafon s’associe à celui de Rochet, lorsque l’héritière du domaine, Antoinette de Guillemotes apporte la terre de « Rochette » à son époux Etienne de Lafon, Conseiller au Parlement de Bordeaux. Avec la dynastie des Lafon, Lafon-Rochet traverse deux siècles d’aventure viticole. Au début du XVIIIe siècle, dans cette période que l’on surnomme « la fureur de planter », Etienne de Lafon n’a de cesse de multiplier les achats de terre pour accroître le bien de Rochet. Ses descendants continueront sa politique de plantations et de remembrements des parcelles qui aboutiront à la naissance du Grand Cru d’aujourd’hui. Lorsque Guy Tesseron en 1960 achète Lafon-Rochet, il entreprend la remise en état du vignoble puis s’attaque aux bâtiments pour la plupart délabrés. Les jugeant irrécupérables, il décide de les raser pour construire l’actuel château sur les plans d’une élégante chartreuse du XVIIIe siècle. Le cas est unique en bordelais. En effet, Guy Tesseron a été le seul propriétaire du XXe siècle à entreprendre la construction d’un château, mais le vin de Lafon Rochet, véritable seigneur du Médoc, méritait une demeure digne de lui. DE LA VIGNE AU VIN « Le meilleur terroir ne diffère en rien du mauvais s’il n’est cultivé » écrivait déjà Vauban en 1670. A Lafon-Rochet ce mot de culture prend tout son sens. L’adaptation du cépage, le choix des porte-greffe, la maîtrise de la vigueur et du rendement, le choix de la maturité, les soins inlassablement apportés à la vigne sont autant de détails nécessaires afin de permettre aux raisins de donner leur meilleure expression. Les façons culturales sont pour l’essentiel manuelles comme les vendanges. A Lafon Rochet, il n’y a pas de recette de vinification mais une recherche permanente visant à privilégier l’expression du Terroir et la particularité du millésime. En 2000, la construction d’un chai climatisé et d’un nouveau cuvier offre les meilleures conditions pour l’élaboration de ce grand vin. LES VINS DE LA PROPRIETE CHATEAU LAFON-ROCHET Il est à la fois puissant, riche et concentré, ce qui lui permet d’affronter magnifiquement le temps, tout en étant plein, suave et civilisé. Toute la magie de ce grand Saint Estèphe réside dans cette subtile complexité. C’est sur les graves maigres que le Cabernet-Sauvignon (55 % du vignoble) exprime le mieux sa structure et son fruité. Le Merlot (40 % du vignoble) planté sur les pentes Est et sur les côtes ou le socle calcaire de Saint-Estèphe affleure, apporte le moelleux à l’assemblage final. Enfin le Cabernet-Franc (5 % du vignoble) donne au vin de Lafon-Rochet un bel éclat et augmente la richesse du bouquet. LES PELERINS DE LAFON-ROCHET « Les Pèlerins de Lafon-Rochet » sont le « deuxième vin » du Château Lafon Rochet. Les vignes qui le produisent donneront dans quelques années le « Grand Vin » du Grand Cru de 1855. Elles appartiennent au même terroir et bénéficient des mêmes soins. Elevé dans la même tradition que son aîné, le vin est plus prompt à se dévoiler. L’origine du nom « des Pèlerins » rappelle le passage des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle sur le domaine de Lafon-Rochet.

Blanquet Ouest

10 - 49
Agriculture
Nous n'avons pas d'avis à afficher pour cette entreprise. Aidez vos futurs collègues à mieux connaître votre entreprise ! Rédigez un avis (anonyme)

Ils y travaillent

Lucas L.

Directeur Technique, Château Lafon-Rochet

Embauché il y a 9 ans

Gabriel C.

Ouvrier de chai, Château Lafon-Rochet

Embauché il y a 16 ans

Jjj Z.

Chef de projet, Château Lafon-Rochet

Embauché il y a 18 ans

Entreprises similaires

Tereos

500 - 999 employés

Château Nestuby

1 - 9 employés

Château Larose Trintaudon

10 - 49 employés

Limagrain

200 - 499 employés