Les événements sur Viadeo

Rencontres, conférences, débats : ne ratez plus aucun événement sur les sujets qui vous passionnent.
|
>
>
>
Se libérer de la dépendance affective
Souhaitez-vous participer ?
Valider
vendredi 15 juin 2012
de 18h30 à 22h30
Se libérer de la dépendance affective
Vous ne passez pas une journée sans téléphoner à ceux que vous aimez ? Vous avez constamment peur de perdre vos ami(e)s ou votre amoureux ? Vous n'osez jamais exprimer vos besoins ou votre désaccord de peur de déplaire ? Vous vous adaptez constamment aux autres et vous répondez toujours à leurs attentes ?

Si vous vous trouvez dans ce cas, vous êtes certainement dépendant affectif. Lorsque nous aimons, nous prenons toujours un risque : celui de souffrir, d'être déçu, de nous tromper, de perdre l'autre. L'amour fait mal certes, mais souffrir constamment d'aimer est symptomatique d'une dépendance. Il est important de savoir différencier le manque naturel de l'état amoureux et les tourments que certains d'entre nous connaissent inévitablement, dans chacune de leurs relations. Car ne nous leurrons pas, si schéma répétitif il y a, ce n'est pas le fruit du hasard mais bien un processus inconscient d'autodestruction et de mésestime de soi.


Se libérer de la dépendance affective
Proposé par Géraldyne Prévot- Gigant,
Psychothérapeute
Groupe de paroles pour les femmes


La dépendance amoureuse, état particulièrement grisant dans les premières heures de la relation, prend parfois l’aspect de la passion. Nous nous sentons portés, grisés puis vient le moment des angoisses, des peurs et de la souffrance.

Pour Géraldyne Prévot-Gigant, dans ces deux étapes, nous sommes constamment tournés vers l'objet de notre amour et nous nous oublions nous-mêmes.

Mais nous nous sommes oubliés bien avant cela. En effet l’oubli de soi est la résultante du non-amour de soi.

Lorsque nous sommes dépendants affectifs, nous sommes dans un processus inversement proportionnel, nous aimons l'autre autant que nous ne nous aimons pas. La plupart du temps nous ignorons ce mécanisme car il est totalement inconscient. Lorsque nous en prenons conscience vient alors le cheminement vers l'amour de soi.
L'amour de soi n'est pas être égoïste ou "ego-centré", loin de là. Il ne s'agit pas non plus d'un amour narcissique mais d'un retour à sa véritable nature, un retour au moi profond.
Comment être en harmonie avec autrui si nous sommes en conflit - consciemment ou inconsciemment - avec nous-mêmes?

Geraldyne Prevot-Gigant abordera les dimensions d'autodestruction, d'oubli ou de non-amour de soi.

Nous verrons combien il est essentiel de travailler ces aspects et de réaliser à quel point nous nous sommes éloignés de nous-mêmes.

Un changement de regard peut alors s'effectuer ainsi qu'une réconciliation.

La conférence comprendra :
- un temps de questions/Réponses
- Petits exercices seul ou à deux
- Méditation guidée "Amour de Soi"

Geraldyne Prévot-Gigant est psychothérapeute, auteur et formatrice. Elle exerce à Paris depuis 16 ans.

Elle accompagne des femmes en séances individuelles ou en thérapies de groupe.

Elle a crée il y a 13 ans les "Groupes de Parole et de Thérapie pour les Femmes".

Sa spécialité ? La dépendance affective, le non-amour de soi, les troubles du lien, le trouble borderline, l'hypersensibilité....

Elle est l'auteur de :
50 ex. Pour développer son charisme
50 ex. Pour apprendre à méditer
50 ex. Pour sortir du célibat
50 ex. Pour sortir de la dépendance amoureuse aux éditions Eyrolles

Participation : 5 euros pour les adhérentes et 10 euros pour les non adhérentes.

Confirmation de l'inscription à réception du paiement à l'ordre de l'association "Etre femme vous va si bien".
Organisateur :Anne laure VERBAERE
Fondatrice et Présidente, Etre femme vous va si bien
Début :
Fin :
vendredi 15 juin 2012 18h30
vendredi 15 juin 2012 22h30
(GMT+01:00) Bruxelles, Copenhague, Madrid, Paris
Catégorie :Rencontres Networking > Associations
Adresse :Forum 104
104 rue de vaugirard
75006 PARIS (Ile-de-France)

Anne laure VERBAERE | Fondatrice et Présidente, Etre femme vous va si bien
Anne laure VERBAERE
Fondatrice et Présidente, Etre femme vous va si bien