Logiciel d’évaluation en ligne, Questionnaire en ligne

lundi 6 juillet 2009
Bruno Raby
Ingénieur R&D .NET Gérant SoDevLog
Montpellier, France
Bonjour à toutes et à tous,

Membre de viadéo et professionnel dans le monde de l’édition logiciel, j’arrive sur ce Hub recherchant sur mon moteur de recherche l’expression : « questionnaire évaluation loi de 2002-2 ». Je comprends qu’il s’agit d’une politique publique d'évaluation dans le domaine de l’action sociale et de la santé.

Je suis par ailleurs éditeur d’une solution logicielle de « questionnaire en ligne » dont j’aimerais vous faire part. Nous avons déjà de nombreux utilisateurs parfaitement satisfaits de notre solution, nous cherchons sans cesse de nouveaux débouchés. Il me semble que dans le domaine de l’action sociale et de la santé, vous pourriez bien avoir besoin d’une solution professionnelle de « questionnaire en ligne » afin d’évaluer la satisfaction des usagers aussi n’hésitez pas à venir nous rendre visite et à en parler autour de vous.

http://www.sodevlog.fr/questionnaire.en.ligne/

Cordialement vôtre sur Viadéo.
0
trouve trouvent cette discussion intéressante
jeudi 3 septembre 2009
THIERRY GOHIER
Président, VIFP FORMATION & HOTLINE MANAGEMENT
ANGERS, France
Bonjour,
Concernant l'évaluation de la satisfaction, dans les établissements médico-sociaux, la problématique varie selon le service apporté: hébergement, travail, éducation, selon la culture de l'établissement comme de l'association, selon le type de clientèle accueillie.
L'évaluation doit répondre aux exigences du référentiel qualité, et l'on doit s'appuyer sur celui-ci ainsi que sur l'offre pour concevoir le questionnaire. Ce dernier doit être adapté également à la population accueillie.
Dans tous les cas, il doit répondre à un impératif de progrès continue.
C'est pourquoi, en tant qu'auditeur, je pense que le questionnaire doit être réalisé par les parties intéressées et pouvoir être traduit concrètement pour en tirer des axes de progrès.
Il en va, non seulement de la qualité de l'accueil mais aussi de la qualité du travail et du cadre de travail pour les professionnel.
La question n'est pas fondamentalement différente pour l'hôpital. Diversité de taille, de service rendu, localisation, clientèle, sont autant de critères qui ne laissent pas de place au produit standard.
C'est bien pour cela que l'on parle de services humains.
Thierry GOHIER