Microsoft rachète LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars

mardi 14 juin 2016
Exclusive RH
L'actualité du recrutement sur internet
PARIS, France
Microsoft frappe un grand coup en annonçant, ce lundi, avoir mis la main sur le réseau social professionnel LinkedIn. Montant de l’opération : 26,2 milliards de dollars. Une opération qui figure déjà parmi les plus grosses acquisitions dans le monde du social media et qui va permettre au géant de l’informatique de renforcer son offre à destination des professionnels.

Microsoft a décidé de casser sa tirelire et de s’offrir LinkedIn. Ce lundi, c’est par voie de communiqué que Satya Nadella, PDG de Microsoft depuis 2014, a annoncé être entré en négociations exclusives en vue du rachat du réseau social professionnel, qui dénombre 433 millions de membres dans le monde, dont 105 millions actifs tous les mois. Le montant de la transaction est sans précédent : 26,2 milliards de dollars (soit 23,2 milliards d’euros), alors même que LinkedIn a affiché, en 2015, une perte nette de 166 millions, du au ralentissement de son activité en Europe et en Asie. Quoi qu’il en soit, le montant de l’opération est trois fois plus important que celui du rachat de Skype en 2011. Avec cette opération, qui devrait être clôturée d’ici la fin de l’année, Microsoft signe ainsi le troisième rachat le plus onéreux de l’univers de l’high-tech, derrière EMC par Dell et WhatsApp par Facebook. En intégrant LinkedIn à son immense galaxie, le groupe informatique réaffirme sa volonté de se positionner sur le marché des réseaux sociaux, quatre ans après avoir mis la main sur le réseau social d’entreprise Yammer. Pour Olivier Fécherolle, ancien directeur général de Viadeo, ce rachat confirme que la collaboration en entreprise est au cœur des préoccupations des grands acteurs du marché. "Cette opération va permettre à Microsoft de préempter ce terrain qui était, jusqu’ici, occupé par Slack et, plus récemment, par Facebook, via son outil Facebook at Work", estime-t-il.

Des synergies produits, un ADN différent

Les synergies entre Microsoft et LinkedIn, qui continuera d’être piloté par Jeff Weiner, ne s’arrêtent pas là. Grâce à ce rapprochement, la firme américaine va non seulement pouvoir diffuser ses propres services (Lync, Exchange…) auprès des utilisateurs de LinkedIn mais aussi élargir le périmètre de la suite Office 365. En la rapprochant des outils de gestion de données de LinkedIn, cette solution bureautique pourrait potentiellement devenir un outil global de gestion de la productivité, de gestion des relations professionnelles, mais aussi de CRM et de développement commercial. En effet, en imbriquant les fonctionnalités de LinkedIn dans son CRM Dynamics, Microsoft pourrait permettre à ses utilisateurs de connaître le profil des acheteurs potentiels, d’initier des échanges commerciaux avec eux, de générer des leads, de finaliser des cycles de ventes… De quoi concurrencer Salesforce, que Microsoft cherche également à racheter depuis plusieurs mois ! De nombreuses fonctionnalités collaboratives devraient, enfin, voir le jour ces prochaines semaines au sein de la suite Microsoft. Certains experts parlent déjà d’un fil d’actualité qui intégrera non seulement les actualités du réseau LinkedIn des utilisateurs mais aussi leurs événements opérationnels : leurs réunions, les promotions internes… Autant de synergies qui seront possibles à une condition, selon Olivier Fécherolle : "que les deux entités, qui ne véhiculent pas la même image, réussissent à faire cohabiter leurs cultures d’entreprise, radicalement différentes."
Par Aurélie Tachot

http://exclusiverh.com/articles/reseaux-sociaux...
0
trouve trouvent cette discussion intéressante