Droit ou gauche, votez pour le cerveau!

mercredi 19 avril 2017
Ces dernières années, les sciences de l'éducation ont fait de gros progrès, en particulier grâce aux travaux menés en neurosciences, nous connaissons mieux le fonctionnement de notre cerveau et nous allons voir comment le formateur doit s'appuyer sur ces découvertes.

dissection d'un cerveau

De façon(très) simplifiée, notre cerveau se divise en 3 parties, la première, le fameux cerveau reptilien, c'est celui dont l'apparition est la plus ancienne, il a une seule mission: notre survie!

Vient ensuite, le limbique dont la fonction est de réguler nos émotions à partir d'une information émise par le reptilien.

Puis pour mettre de l'ordre, le cortex, où siège la rationalité...

Prenons un exemple pour voir comment tout cela s'ordonne, vous vous promenez tranquillement dans la rue, quand soudain retentit une explosion....

Boom!, le cerveau reptilien se met en alerte et toute votre attention est mobilisée sur cet événement pour vous préparer à agir...fuite ou combat seront les options!

L'information transmise déclenche une émotion, la peur par exemple qui elle même va déclencher des processus physiologiques, les membres qui pourraient servir au combat ou à la fuite reçoivent plus de sang que les autres....

Fausse alerte!, le cortex qui analyse les situations vient de découvrir qu'il ne s'agissait que de gamins qui jouent avec des pétards!

Droite ou gauche, vous n'aurez pas à choisir!

Les notions de cerveau droit ou gauche sont intéressants à comprendre, on considère que le cerveau droit est le siège de l'intuition et de la créativité tandis que le cerveau gauche privilégié le traitement de l'information ainsi que la logique.

Nous avons tous des préférences cérébrales, mais n'allons pas en conclure que nous sommes tout l'un ou tout l'autre!

Nous utilisons nos 2 hémisphères et les faisons travailler ensemble dans toutes les situations qui demandent réflexion.

Usage en formation:

sachant cela, le formateur prendra soin de solliciter son public en variant les modes d'intervention, il régalera le cerveau gauche en proposant des démonstrations logiques, avec des supports explicatifs et organisés, et il prendra soin du cerveau droit en faisant appel aux émotions et en stimulant la créativité du groupe....

Sachant que nous retenons ce qui a provoqué une émotion chez nous....car notre cerveau conserve l'empreinte des émotions que nous avons vécues et crée une association et donc un souvenir, des circonstances dans lesquelles ces émotions se sont déroulées....

Nous verrons dans un prochain article, comment les histoires créent de l'émotion...
0
trouve trouvent cette discussion intéressante