Journée Internationale des Droits des Femmes 2014 - Vendredi 4 avril 2014

mardi 15 avril 2014
Pascale Pavot - Lafouasse
DAF, ABC CONSEILS - Votre DAF à la carte
VERRIERES LE BUISSON, France
posté le 04/04/2014 dans Actualités

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes 2014, le Conseil général de l'Essonne continue de s'attaquer aux inégalités femmes-hommes sur le département. Il a organisé le vendredi 4 avril un colloque dont le thème était : Métiers d’hommes, métiers de femmes ? Ouvrons le champ des possibles !

Existe-t-il encore des métiers réservés aux hommes, et d’autres, réservés aux femmes ? Comment expliquer que près de la moitié des femmes en activité ne soient concentrées que dans une dizaine de métiers ? Pourquoi et comment promouvoir la mixité au sein d’une entreprise, d’une association ou dans l’accompagnement d’une recherche d’emploi ? En quoi les représentations des recruteurs, des demandeurs d’emploi ou des orienteurs peuvent constituer un frein à la diversification des choix professionnels ? Comment s’intègre-t-on dans un secteur traditionnellement réservé à l’autre sexe ?

Cette rencontre tentera d’apporter des pistes de réflexion et des exemples d’actions concrètes favorisant la diversification des choix professionnels.


Madame Maud Olivier, Députée et Conseillère générale déléguée à la lutte contre les discriminations et à la promotion de l’égalité a pris la parole pour lancer et clore le programme de cette journée. Femmes pompiers ou chef d’une concession moto… si cela vous choque, il va falloir évoluer !

Des femmes plus faibles, plus fragiles, plus sensibles… pas du tout ! Elles en ont assez et comptent bien le faire savoir.

Madame Yvette Roudy, ancienne Ministre des droits des femmes a fait une intervention remarquée. Madame Yvette Roudy a rappelé que l’indépendance économique de la femme, pour elle, est le premier facteur de maîtrise de sa vie, bien sûr tout de suite suivi du droit à disposer de son corps. La lutte pour le droit des femmes se poursuit, car qui n’avance pas recule dans ce domaine comme dans d’autres.


Ce qui se passe en Espagne en est un exemple inquiétant. Le Plan d’égalité Homme/Femme, obligation réglementaire, entre en application dans les entreprises, certaines ont été sanctionnées. Le taux de rémunération des femmes reste de 28 % inférieure à celle des hommes. Ouvrir aux femmes des métiers d’hommes combat les systèmes de représentation non égalitaire en plus de leur permettre d’accéder à des métiers mieux rémunérés, à plein temps et débouchant sur un accès aux postes à responsabilité.


La prise de conscience que l’égalité homme/femme passe aussi par l’accès aux métiers tels que le BTP, les métiers d’électricien, la maintenance, la sécurité… doit avoir lieu et particulièrement par les personnels qui sont en charge de l’accompagnement des chercheurs d’emploi ou d’aide à l’insertion.


Les différentes interventions ont été entrecoupées par des animations pertinentes et pleines de malice proposées par les Z’ôtesses/Collectifs Sangs Mêlés illustrant entre autres les idées préconçues que nous véhiculons tous.
0
trouve trouvent cette discussion intéressante