Incontournable Baromètre de la Rédaction 2012 : Prix et tarifs indicatifs 2012

mercredi 4 janvier 2012
Stephane BOURHIS
Community Manager | Communication | Strasbourg & Alsace | Rédacteur Red-Act
STRASBOURG - HOENHEIM, France
Baromètre de la Rédaction 2012 : Prix et tarifs indicatifs 2012
Pour la 3ème année, le Hub « Rédactrices & Redacteurs - Conception Rédaction & Piges » publie un baromètre indicatif des prix et tarifs des métiers de rédacteurs.

Sur la base de « produits » définis et ne tenant pas compte de la spécificité technique, des déplacements ou de l’expérience des rédacteurs, on arrive aux moyennes suivantes (les chiffres entre parenthèses sont des extrêmes très décalés par rapport à la majorité des réponses) :

Publi-Rédactionnel (1500 signes) : de 60 à 150 euros (15-200)
Article (3000 signes) : de 100 à 350 euros (20-600)
Article (6000 signes): de 200 à 500 euros (50-800)
Dossier (12000 signes) : de 400 à 900 euros (175-1200)

WEB
- 1 page web (création) - 1000 signes : de 50 à 150 euros (20-250)
- 1 page web (création) - 1500 signes : de 60 à 250 euros (30-300)
- 1 page web (réécriture) - 1000 signes : de 30 à 60 euros (15-75)
- 1 page web (réécriture) - 1500 signes : de 45 à 75 euros (20-80)
COMMUNITY MANAGER - Tarif journalier : de 300 à 500 euros (300-600) – Tarifd mensuel ( 1000 – 2000 € HT)
15 Statuts Facebook : 150 € HT (même si l’offre ne veut rien dire en tant que telle).

ATTENTION : On note des prix particulièrement baissiers fixés par une tension du marché dans certaines régions et la confidentialité me permet d’évoquer une multitude de statuts fiscaux. J’espère convaincre les rédacteurs à caller les prix au plus juste.
PRIX BAS : Les prix très bas correspondent à des personnes disposant de statuts particuliers (auto-entrepreneurs, offshore) ou de personnes faisant cela en plus d’un autre emploi et qui sont dispensées d’un certain nombre de charges. J’ai attiré leur attention sur la nécessité de pratiquer des « justes prix » afin de ne pas mettre en péril leur propre avenir. J’ai incité des personnes m’annonçant des prix au mot de l’incohérence de leur offre.
PRIX HAUTS : L’offre et de la demande varient entre la province et la capitale et aussi en fonction de l’expérience avec des compétences parfois très pointues.
PIGES : Attention, les journalistes disposent de la possibilité d’effectuer des piges selon des tarifs pratiqués ou conseillés par le SNJ et lié au statut fiscal de ces métiers. Un freelance se doit lui de prendre en compte ses propres charges pour fixer ses tarifs liés à la communication d’entreprise.

CONCLUSION : ce baromètre 2012 révèle des distorsions statutaires et pratiques mais aussi des tensions économiques conjoncturelles. Je vous invite à diffuser cet indicateur autour de vous et à inviter les rédacteurs à pratiquer un juste prix permettant de vivre de son travail et de faire reconnaître la valeur de ce dernier. Naturellement, en plus des tarifs, les heures de recherches, de déplacements se doivent d’être valorisées.

Merci pour votre participation
Stéphane BOURHIS ( www.red-act.com )

Retrouver les info Red-Act sur https://www.facebook.com/RedActStrasbourg
15
mercredi 4 janvier 2012
Marjolaine Petit
Community manager, rédacteur web
Denia, Espagne
Bonjour,

pourrait-on savoir combien de rédacteurs web ont participé à l'étude ?
Il serait intéressant d'avoir un apercu du type de clientèle des rédacteurs (agences web, agences de communication, pme, grands comptes : peut-être pour une prochaine enquête ?).

Merci,
Marjolaine
mercredi 4 janvier 2012
Sarah Altaras
Responsable éditorial , BABEL Stratégie & Communication
Paris, France
Quel est l échantillon svp ?
mercredi 4 janvier 2012
Laurence PERCHET
Formatrice freelance en recherche d'opportunités - Tours
Saint Cyr sur Loire, France
Merci Stéphane pour ce travail formidable. Il faudra quand même qu'on m'explique pourquoi un community manager qui ne produit pas de rédaction pure est souvent mieux payé au tarif journalier que les rédacteurs purs. Ca reste un mystère pour moi et pas seulement pour moi d'ailleurs ! La plupart des rédacteurs doivent AUSSI savoir utiliser une plate-forme CMS pour mettre en ligne l'article pour le compte du client. Je continue de penser qu'il y a un effet de "mode" sur ce métier.
jeudi 5 janvier 2012
Valérie Meunier
Communication PAO - Bénévolat, Loire Atlantique Photo
Nantes, France
Merci Stéphane pour cette enquête. Il est toujours bon d'avoir un "baromètre" des tarifs pratiqués, à nous de l'analyser.
jeudi 5 janvier 2012
Stephane BOURHIS
Community Manager | Communication | Strasbourg & Alsace | Rédacteur Red-Act
STRASBOURG - HOENHEIM, France
Chers Amis,
Merci pour vos remarques constructives. Sachez que plus de 150 professionnels ont répondu. Cela n’en fait pas une bible, mais un indicateur, j’en ai bien conscience. Le mot « argent » est tabou encore et je peux comprendre les freins.
Je pense aussi que les écarts auront choqués. Mais l’objectif est de tirer le bas vers le haut et de donner des arguments. Malgré ses 2250 membres, ce hub n’est pas un syndicat mais une chambre d’écho.
Je réponds à ceux qui souhaitent me poser l’une ou l’autre question pour des blogs ou journaux.
Sachez que le travail de pointage fut laborieux.
Merci à vous
jeudi 5 janvier 2012
Thierry VIMAL
Président, Le Zeste et la Pulpe
NICE, France
Bonjour à tous,
Je vous adresse mes meilleurs voeux ! Merci à Stéphane pour ce baromètre toujours aussi utile !
Je vois que les autoentrepreneurs sont toujours un peu dans votre collimateur... J'en fais partie, plus pour longtemps sans doute (j'ai flirté avec le plafond en 2011...) Je vous présente donc mes tarifs, qui me semblent tout à fait dignes.
Pour un feuillet de communication presse ou communication interne, je facture 130 €.
Pour un feuillet de communication clientèle (plaquette, publicité...) : 180 €.
Je considère que les entretiens téléphoniques, les déplacements et le temps de recherche sont inclus dans ces tarifs. Si toutefois je ne m'y retrouve pas, j'applique une tarification horaire : 450 € / jour ou 60 € de l'heure.
Pour les très gros travaux (par exemple un lancement de produit), quand il faut assister à des brainstormings, rencontrer de nombreuses personnes, rédiger 12 versions de chaque texte, etc. je facture le temps passé chez mon client + le texte.

Amitiés à tous,
jeudi 5 janvier 2012
Stephane BOURHIS
Community Manager | Communication | Strasbourg & Alsace | Rédacteur Red-Act
STRASBOURG - HOENHEIM, France
Thierry, j'ai quand même une personne qui m'a répondu pratiquer des prix suivants :


Article ( 3000 signes) : 15€

Article (6000 signes): 30€
jeudi 5 janvier 2012
Thierry VIMAL
Président, Le Zeste et la Pulpe
NICE, France
Oh, ça ne m'étonne pas Stéphane ! Il y a un guide touristique très connu qui l'a proposé ce genre de rémunération, dans le cadre d'un contrat totalement abusif ("En effet, ça peut sembler abusif, mais après, dans la pratique, on ne procède pas comme ça", m'a promis la recruteuse !)

Il faut dire aussi que parfois, on tombe sur des "piges de com" qui ne valent pas beaucoup plus !