Professionnels RH, les salariés aspirent à passer de l’intox à la détox digital

dimanche 23 août 2015
Carole BLANCOT
Psychosociologue & Président de SpotPink, Agence de communication
PARIS, France
Une pratique intensive et/ou inadaptée de l’Internet, des médias sociaux et des technologies de la communication, peut favoriser l’apparition de symptômes comportementaux, psychologiques et physiques, susceptibles d’impacter la sphère professionnelle et/ou personnelle.
51% des cadres consulteraient leurs e-mails professionnels au lit (Roambi & Zebaz, 2013).
Les cadres sont interrompus en moyenne toutes les 7 minutes dans leur travail.
30% des individus interrogés éprouvent le besoin de se déconnecter pour faire une pause (étude de l’Observatoire Mode de Vie et Consommation IPSOS).
Selon les pays, les estimations de prévalence de l’électro-sensibilité dans la population varient, de quelques individus par million, à des taux bien plus élevés.
Au numérique correspondent déjà d’une part, une symptomatologie particulière et d’autre part, 3 syndromes spécifiques :
- FOMO
- FOBO – Cyberdépendance,
- SICEM.
Découvrez dans cette présentation différentes études de cas ainsi que des réponses à ces questions : http://gestionpaiegrhquichoisir.com/2015/08/pro...
0
trouve trouvent cette discussion intéressante