L’Humain est psychologiquement programmé à sous-estimer sa vulnérabilité

lundi 28 avril 2014
Alors que les catastrophes naturelles semblent de plus en plus récurrentes depuis deux décennies et de plus en plus préjudiciables à nos sociétés modernes, les populations habitant dans les zones exposées, ne prennent pas suffisamment les mesures de prévention afin de mieux se préparer aux situations extrêmes. Cette attitude correspond à un élément fondamental de la psychologie humaine : nous sous-estimons naturellement notre vulnérabilité face aux risques. http://www.pavillon-orange.org/blog/?p=6409
0
trouve trouvent cette discussion intéressante