GOLF ET NEUROFEEDBACK

mardi 9 novembre 2010
Pascale BESNIER
Consultante en Développement Personnel et Ressources Humaines
Marseille, France
GOLF ET NEUROFEEDBACK

Le neurofeedback, technologie de pointe permet aux athlètes de travailler avec efficacité en harmonisant le physique et le mental.

Le golf est un sport passionnant mais exigeant : Debout devant sa balle, le golfeur se concentre. Pendant quelques instants, toute son attention est sollicitée pour évaluer avec clarté, la topographie du lieu, la distance, la force et la direction du vent. Toutes ces informations seront traduites par son cerveau pour calibrer son geste. Le mouvement doit être effectué d'une façon détendue, sans être gênée par des pensées parasites. Le geste du golfeur doit être suffisamment intériorisé pour être automatique et assuré. De la prise d’informations jusqu’au lancé l’attention est sollicitée de façon brève mais intense. Et toute perturbation sera sanctionnée par une mauvaise trajectoire de la balle. Après chaque tir le joueur doit se détendre, tout restant attentif. Il évalue le résultat de son lancé, décide de la stratégie à adopter (choix du club, choix de la prochaine trajectoire). Le golfeur a besoin de calme, il doit pouvoir faire abstraction de toute perturbation qui peut survenir dans son environnement (bruit, moquerie de ses partenaires…). Aux Etats-Unis, certaines académies proposent dans leur programme des séances de neurofeedback . Car elles se sont aperçues que les golfeurs qui faisaient des séances, obtenaient rapidement de meilleurs résultats.

Car le neurofeedback favorise la concentration, le calme, l’attention. Il réduit le stress notablement. Et permet d’être d’avantage dans l’instant présent. Ainsi les sportifs apprennent plus facilement et plus rapidement. Ils atteignent des niveaux de performance plus élevés.

Pascale BESNIER
Praticienne en neurofeedback NeuOptimal
www.permis-de-changer.com
0
trouve trouvent cette discussion intéressante