Le gouvernement publie une liste noire de médecines douces "à risque sectaire"

lundi 16 avril 2012
La Miviludes, instance placée auprès du premier ministre français, désigne, dans son dernier rapport, une quarantaine d’approches non conventionnelles comme susceptibles de conduire à des « dérives sectaires ». Beaucoup d’entre elles sont pourtant utilisées sans histoire par des milliers de Français.

Cette discrimination établie par le pouvoir, en lien avec l'arsenal médical et répressif, est contestable car elle a été décidée de façon non scientifique, partiale et idéologique.

Ces approches se trouvent ainsi stigmatisées en France sous le prétexte qu'elles ne sont pas validées scientifiquement.

Le plus étonnant, c'est qu'on n'entend aucune réaction des acteurs ou des responsables des démarches concernées...

http://bit.ly/HKF89c
4
Xavier C. , Laurence Caillault-Grimaud , Anne VILLENEUVE , trouve trouvent cette discussion intéressante
lundi 16 avril 2012
Xavier C.
Médecin, reliance et co-intelligence en santé
France
Merci Jean-Luc pour votre passionnant article que je recommande vivement : http://bit.ly/HKF89c

Voici la liste noire des médecines non conventionnelles qui sont dans le collimateur de la Miviludes en raison de leur risque supposé de « dérives sectaires » :

Amaroli (traitement du cancer par ingestion de sa propre urine)
Anthroposophique
Ayurvédique
Biomagnétisme
La constellation systémique et familiale
Décodage biologique
Énergiologie
Ennéagramme
EMDR (eye movment desensitization and repossessing)
Fasciathérapie
Gemmothérapie
Gestalt-thérapie
Hamer (méthode) ou Médecine Nouvelle Germanique
Iridologie
Kinésiologie
Libération des cuirasses (MLC)
Médecine énergétique
Naturopathie
Ozonothérapie
Psychobiologie
Psychogénéalogie
Programmation neurolinguistique
Médecine quantique
Reiki
Résonance
Respirianisme
Simonton
Sophrologie
Tipi
Vittoz
Yunâni
D´autres approches ou groupes sont également cités : néochamanisme, Kryeon, Tabitah’s Place, association Joie et Loisirs, instinctothérapie, massage ou apposition des ­mains, crème Budwig (en France : Kousmine), Rudolf Breuss, Jean Lefoll, etc.
La Miviludes précise que d’autres méthodes non citées ici (il en existerait environ 400 au total) ne sont pas non plus exemptes de risques.

http://www.miviludes.gouv.fr/
lundi 16 avril 2012
Anne VILLENEUVE
Maître Reiki, Massage Energétique et de Bien-Etre
Mâcon, France
Ce guide est scandaleux...en revanche le guide des médecins ou Kiné faisant mal leur job n'existe pas...15 minutes à pédaler sur une machine pendant que 3 autres patients font de même tout ça au frais de la sécu...là on dit bravo!!! Les génériques qui rendent malade on dit bravo aussi!! en plus on vous culpabilise si vous n'en voulez pas...mais bon, j'imagine que les auteurs de ce guide ont du faire une grande école française....
lundi 16 avril 2012
Je lis et je pense que la France a encore un long chemin à parcourir en matière de santé publique...
Merci pour cette information, à suivre...
mardi 17 avril 2012
Association Coach Ta vie
Association Coach Ta Vie
Etang salé La Réunion, France
Inquiétant ou ridicule ? Navrant dans tous les cas...Cela me rappelle le début des années 2000, où le risque sectaire du coaching a été défendu par divers 'pontes' n'ayant apparemment pas tout saisi de la démarche.
Mentalités étriquées et plumes enragées s'associent encore une fois avec ferveur pour parler de ce qu'ils ignorent, comme c'est triste !