Catégorie : Forum de discussion

Le financement participatif : des petits prêts aux grands projets

mercredi 7 septembre 2011
Endorphine Concept
Agence de Communication Digitale ENDORPHINE CONCEPT
TOULOUSE, France
Le financement participatif c’est quoi ?

Le financement participatif, né aux Etats-Unis en 2007, est un système de microcrédits accordés à un porteur de projet.

Récemment des plateformes collaboratives de financement participatif ont vu le jour sur le web, comment fonctionnent-elles ?

Le principe : un particulier, porteur de projet, propose à des internautes son projet via une plateforme web. Il fixe ensuite un budget, et une date limite pour atteindre son budget.
Les internautes intéressés, peuvent engager une somme d’argent investie dans le projet choisi. Cette somme ne sera débitée que si les objectifs du porteur de projet en terme de budget final sont atteints. L’important n’étant pas d’être peu à donner beaucoup, mais d’être beaucoup à donner, même peu.

Le porteur de projet, qui aura alors les moyens de l’exécuter, pourra, soit rembourser ses créanciers, en rendant les sommes prêtées avec intérêts par exemple ; soit proposer des contreparties en retour des sommes investies.
Dans le cas de projets où les contreparties sont financières, les sites et les initiateurs des projets se mettent d’accord sur le taux d’intérêts au remboursement de prêt. Par exemple, le site Friendsclear spécialisé dans l’entreprenariat, propose au prêteur une rémunération de 4% et prête avec un taux d’intérêt de 5,5%. Le reste de l’argent servant de rémunération au site.

Ici, nous nous sommes intéressés à deux sites particulièrement marquants, tant dans la démarche que dans la « rémunération ».

Ulule : Donnez vie aux bonnes idées

Ce site, très porté sur la création artistique (mais pas seulement…), offre aux créateurs volontaires, l’occasion de présenter, mettre en avant et défendre leurs projets. Avec tout de même ce petit plus : Les contreparties ne sont pas financières, et sont hiérarchisées en fonction de l’importance du don.
Par exemple, si votre soutien à un groupe de musique pour enregistrer un album s’élève à 10 euros, vous recevez l’album. S’il s’élève à mille euros vous recevez en plus de l’album, la première guitare utilisée par le groupe à leur début, comme un cadeau « collector ».
Cette idée originale, peut permettre à l’internaute d’évaluer le don qu’il désire faire à un porteur de projet en fonction de la contrepartie proposée. Ainsi, chaque partie y trouve son compte !


Kiss kiss bank bank : Collectez des fonds pour réaliser vos projets

Kiss Kiss Bank Bank ( http://www.kisskissbankbank.com/ ), est un site de financement participatif, qui, bien que fidèle aux grandes lignes des sites de financement participatif, se distingue par des projets qui mettent en avant la fibre humaine de leurs initiateurs (projets artistiques, culturels, sportifs, solidaires, etc…)
Les contreparties offertes aux investisseurs les, « Kissbankeurs », sont rarement financières. Le site fonctionne sur un principe de TROC, une participation financière contre des contreparties avantageuses pour l’investisseur. Ceci obligeant les créateurs de projet à être plus originaux que leurs « concurrents sur le site ».

En dessous du descriptif bref du projet (une description exhaustive est disponible en cliquant sur l’image), vous pouvez voir combien d’argent a été collecté, à combien de pourcents l’objectif a-t-il été atteint et aussi, combien de temps il reste à l’initiateur pour atteindre cet objectif.
Une fois le dit objectif atteint, les fonds sont reversés au créateur qui dispose de tous les atouts nécessaires pour mener à bien son projet !

Ces exemples de plateformes de financement participatif (qui peuvent aussi rappeler le principe du célèbre « My major company »), témoignent à nouveau de la portée du web collaboratif et de ses champs d’applications.

Votre avis nous intéresse !!!

- Avez-vous déjà eu recours à de telles plateformes, qu’en avez-vous pensé ?

- Connaissez-vous d’autres plateformes de financement participatif qui n’ont pas été citées dans cet article ?

Merci pour vos commentaires !


Sources :
http://www.leuromag.com/Le-financement-particip...

http://www.kisskissbankbank.com/

http://fr.ulule.com/

http://www.friendsclear.com/
0
trouve trouvent cette discussion intéressante