Solenn Colleter : Je suis morte et je n'ai rien appris

dimanche 26 août 2007
Bonjour,

Double coup de coeur pour ce livre de la rentrée littéraire 2007.

Couverture :
«Les bizuts doivent mourir pour apprendre à renaitre. Sauf moi, qui resterai seule et incomprise : j’ai succombé à une barbarie qui n’a jamais eu lieu. Je suis morte et je n’ai rien appris.» Avec une insoutenable clairvoyance, Solenn Colléter explore à travers l’expérience limite du bizutage la dynamique du rapport d’obéissance et de soumission au pouvoir. Un premier roman dérangeant, violente métaphore du système totalitaire.

Mon avis :
Il est difficile de décrire la fascination et le coup de poing qu'à représenté ce livre pour moi! A la base j'ai suivi un conseil de lecture de Patricia Parry (c'est ici : http://www.patriciaparry.com/article-11919263.h... ) parce que le titre et le sujet me plaisait. J'ai fais une école d'ingénieurs mais heureusement je n'ai pas subi un bizutage, uniquement un vrai weekend d'intégration.
Cependant ce livre est loin d'être simplement une histoire de bizutage, durant toute ma lecture je n'ai pas arrêté de me demander “et si c'était moi, qu'aurais je fais?” C'est gênant, inattendu. Et forcément remuant.

Le livre est divisé en très petits chapitres et je trouve que cette forme ajoute de la force au récit, comme un halètement dans un film d'horreur. J'ai vraiment aimé le style d'écriture de Solenn Colleter.

Pour finir, bizarrement le livre m'a également donné l'envie de réécouter 2 albums “Mars Volta : Frances the mutes” (parce que c'est un univers double, à la fois doux et complètement destructuré (le parfait exemple est la chanson : ombilical dont on n'entendait que la première partie à la radio)) et Massive Attack : Mezzazine). Il est très rare qu'un livre s'associe dans mon esprit à de la musique surtout quand ce n'est pas du tout le sujet!

Le seul problème avec les premiers romans est que l'on ne peut pas vite rajouter dans sa LAL les autres titres de l'auteur :)

Une interview de l'auteur et un extrait du roman sont disponibles ici : http://www.rentree-litteraire.com/pages/collete...
0
trouve trouvent cette discussion intéressante
dimanche 26 août 2007
j'oubliais l'adresse de mon blog littéraire :
http://lectures-de-stephanie.blogspot.com/