Les élections municipales approchent

mercredi 31 octobre 2007
Christophe Hénocq
Directeur Pôle Conseil, Datavalue Consulting
Andilly, France
Les élections municipales approchent à grand pas.
Elles seront pour vous l'occasion d'exprimer vos sentiments et votre évaluation vis à vis de l'équipe sortante, et d'indiquer vos préférences et vos priorités pour l'avenir d'Argenteuil.

Argenteuil est une ville de plus de 100 000 habitants, la troisième d'Ile de France après Paris et Boulogne. L'avenir d'Argenteuil ne peut pas laisser indifférent, surtout quand on y vit.
C'est pourquoi je vous encourage à engager autour de vous une véritable 'révolution civique' pour encourager, voire accompagner, les personnes en âge de voter, et qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales, à le faire avant le 31 décembre, pour qu'elles puissent participer au scrutin en mars.
Je vous invite même, au delà, à prendre part dès maintenant au débat des municipales afin de faire le meilleur projet possible par chacune des listes qui se présenteront.
Je vous encourage également à vous engager vous-même, ou votre entourage, dans cette campagne électorale qui décidera durablement de l'avenir et du futur visage de notre ville.
Prenez contact avec les listes en cours de formation, ou avec les instances locales des différents partis politiques.

Pour ma part, j'accueillerai avec le plus grand plaisir et la plus grande ouverture tous ceux qui souhaiteraient s'associer à la liste du MoDem (Mouvement Démocrate, de François Bayrou)pour Argenteuil.

Amitiés Argenteuillaises
Cordialement
Christophe Hénocq
christophe.henocq@club-internet.fr
0
trouve trouvent cette discussion intéressante
mercredi 14 novembre 2007
Aziz Remtoula
Administrateur Domino / Netware . Réseau, CGSH Service Europe
Argenteuil, France
Bonsoir Christophe,

Avez vous pu avoir votre entretien avec M. Le Maire?

Merci.

Bien cordialement,

Aziz
dimanche 18 novembre 2007
Christophe Hénocq
Directeur Pôle Conseil, Datavalue Consulting
Andilly, France
>Bonsoir Christophe,

>Avez vous pu avoir votre entretien avec M. Le Maire?

>Merci.

>Bien cordialement,

>Aziz

J'ai rencontré Jean de Saint-Sernin, son Directeur de Cabinet. Je ferais un compte rendu détaillé dès que j'aurai un peu de temps. Mais j'ai pu profiter de l'occasion pour lui faire part du ressenti de certains Argenteulliais, ainis que d'attentes provenant d'un certain nombre d'associations.
A bientôt
Cordialement
Christophe Hénocq
vendredi 30 novembre 2007
Nathalie Marestaing*
Agent de promotion et de valorisation du territoire, Office de Tourisme de Poissy
Argenteuil, France
Moi aussi je suis curieuse de savoir si vous avez-eu votre entretien avec M.Le Maire, de mon côté j'ai été contacté par un adjoint ou un de ses conseillers prêt à aider les porteurs de projets mais ils me demandent avant de convenir d'un rendez-vous de rechercher les exemples passés de communes qui auraient été soit financièrement soit par une aide en nature ou en moyen des porteurs de projet. Si la Mairie ne me communique pas l'info au moins sur ce qui a pu être fait à Argenteuil, un peu son travail mon sens,la CCI, la Couveuse n'a pas non plus ce genre d'informations.
Je tourne un peu en rond.

Nathalie MARESTAING
consultante en ingénierie touristique et culturelle
fondatrice

PCHIT-I.T.C conseil
Patrimoine-Culture-Hisoire-Internet-Tourisme
Ingénierie TourisTIC et Culturelle
17 rue pierre Joly
95100 ARGENTEUIL
06.20.60.69.13/09.53.06.69.13
pchit@iesanetwork.com

Mon profil : http://www.viadeo.com/fr/profile/nathalie.mares...
Mes réalisations : http://perso.apec.fr/nathalie_marestaing

Activité juridiquement hébergée par la couveuse des Rives de Seine
69 rue PVC
95100 ARRGENTEUIL
vendredi 14 décembre 2007
Christophe Hénocq
Directeur Pôle Conseil, Datavalue Consulting
Andilly, France
Origine de la réunion : Cette rencontre s’est effectuée à l’initiative de la mairie. Le secrétariat du maire m’a contacté pour me proposer une rencontre avec Jean de Saint Sernin, chef de cabinet du maire. Cette proposition faisait suite à la communication au Maire de mon initiative 'Argenteuil Ville d'Avenir' (sollicitation de l’opinion d’Argenteuillais sur leur ville et leurs attentes, par Internet, et création d’un site web proposant un regard sur Argenteuil différent de celui véhiculé par les médias), par un Argenteuillais proche de la majorité municipale, ayant répondu à cette enquête d’opinions (et après que j’ai informé mes amis du MoDem de cette rencontre).
Déroulement de la rencontre :
A l'issue des présentations, je me rends compte rapidement que M. de Saint Sernin souhaite savoir qui je suis, sans plus.
Je présente l'initiative 'Argenteuil Ville d'Avenir' et fait part des autres consultations en cours, notamment celles que j'effectue auprès des associations. Je profite de l'occasion pour lui transmettre nommément les requêtes et attentes de quelques associations qui m'ont répondu rapidement :
- Une association de récupération et restauration de matériel informatique à des fins caritatives, qui est à la recherche d'un local pour recouvrir l'usage normal de son appartement.
- Une association qui oeuvre au développement et à la valorisation de l'art, et qui aimerait un meilleur équilibre dans la répartition des budgets entre la musique, plus favorisée selon elle, et les arts plastiques et vivants plutôt délaissés.
- Une association d'aide et de soutien aux personnes handicapées, inquiète de la baisse des subventions attribuées par la ville, de moyens matériels insuffisants, et surtout d'une forte insuffisance de communication à la fois sur les conditions de vies des personnes handicapées et sur les aides ou recours disponibles. Cette association regrette également un manque de disponibilité des élus et de coordination avec la municipalité et, plus globalement, de mise en oeuvre réelle dans les faits de la législation en faveur de l'aide aux personnes handicapées, ce qui finit par décourager les bénévoles.

M. de Saint Sernin ne manifeste pas d’intérêt particulier vis-à-vis de ces demandes.

Je lui fais également part de fortes attentes vis-à-vis du complexe cinématographique.

Je rappelle, car je pense qu’il le sait, que je suis membre du MoDem de François Bayrou, que nous ne sommes pas doctrinaires, mais au contraire, ouverts aux échanges.

En présentant l’initiative ‘Argenteuil Ville d’Avenir’, je rappelle que la motivation principale de cette initiative est le redressement de l’image d’Argenteuil, catastrophique dans les médias, en montrant les aspects positifs de la ville et ses atouts.
Réponse de Jean de Saint Sernin à propos de cette image négative : « ce n’est pas ce que pensent les investisseurs ». Je lui demande alors de me citer des investisseurs. Il préfère garder le silence. Personne n’ignore en effet que les investisseurs réellement intéressés aujourd’hui par la ville d’Argenteuil sont des promoteurs immobiliers.

Je lui fais également part de mon regret d’avoir vu le service communication de la mairie refuser de référencer sur le site municipal le site ‘Argenteuil Ville d’Avenir’, que j’estime d’intérêt général. « Nous référençons très peu de sites », me dit-il. « Nous ne pouvons pas fournir l’accès à des sites dont nous ne maîtrisons pas le contenu, dont on pourrait nous tenir pour responsables ». Je lui rappelle que c’est tout de même ce qui est fait pour les sites d’associations. « Nous sommes en période électorale, comme vous le savez nous ne pouvons plus rien bouger ». Je n’insiste pas, évidemment.

Jean de Saint Sernin ne propose rien et ne cherche pas à développer un argumentaire. Au fil de la discussion, il saisit chaque occasion pour souligner les aspects positifs du bilan de la municipalité sortante (rénovation de classes, travaux de voirie, cave Dimière, police municipale). Nous passons en revue les projets de la ZAC Saint-Germain (partie Est du Val Notre Dame), et de Joliot-Curie (quartier Volembert). Il me confirme que le projet Joliot Curie n’est actuellement pas définit, il en est au stade d’ébauche. Il n’y a pas de plan à ce jour, ni d’orientation précise affichée pour ce projet. Il est pourtant évalué à 100 millions d’Euros selon M. de Saint Sernin, et à 300 millions d’Euros par des élus municipaux et la presse, pour une première tranche de 240 logements devant voir le jour à l’horizon de 2019, sur un projet global concernant 1040 logements.

J’évoque alors les risques de financement du budget d’investissement que j’ai pu observer à la lecture du Compte Administratif 2006.
Selon moi, le Compte Administratif fait apparaître des marges de manœuvres dégagées sur le budget de fonctionnement, marges menacées à terme par une croissance annuelle de 2 % (et 4,4 % pour les charges de personnel) des dépenses de fonctionnement, ces marges sont utilisées plus massivement chaque année (8 millions transférés en 2005, 15 millions transférés en 2006) pour sauvegarder, de plus en plus difficilement, l’équilibre du budget d’investissement. On sent poindre une hausse d’impôts devenant de plus en plus inéluctable, alors que nos taux d’imposition se situent déjà à des niveaux records (plus de 19 % pour les taxes foncières et d’habitation, pratiquement le double de la moyenne de la région). Je fais part à Jean de Saint Sernin de ma préoccupation. Sa réponse est la suivante : « si cela ne tenait qu’à moi, les taux d’imposition augmenteraient chaque année du montant de l’inflation » (ce qui les placerait aujourd’hui autour de 22 %). Il me répond également que les investissements ont été assumés sans que la dette ne bouge. Je lui rappelle que cette dette se situait à 183 millions d’Euros en 2001 (Georges Mothron déclarait ce chiffre en octobre 2001 et rappelait qu’Argenteuil était la troisième ville la plus endettée de France dans sa catégorie), et se situe aujourd’hui à un peu plus de 200 millions d’Euros. « Oui, bon, elle a peu bougé, à quelques millions près » me répond Jean de Saint Sernin (sic). Il me rappelle « qu’Argenteuil est une ville pauvre, et que peu de ménages payent des impôts » (environ la moitié)
Je lui rappelle de mon côté que le taux de la taxe d’assainissement, lui, est en augmentation régulière année après année, qu’Argenteuil a besoin d’entreprises, mais que le produit de la taxe professionnelle est attribué à la CAAB (Communauté d’Agglomération Argenteuil Bezons), et que dans le compte administratif de la ville, seuls sont visibles de petits ajustements entre la CABB et la ville. « c’est le même bassin d’emplois » argumente Jean de Saint Sernin.

La réunion s’achève sur le thème de l’aide que la mairie pourrait apporter, en terme de contenu valorisant pour Argenteuil, au site ‘Argenteuil Ville d’Avenir’. Jean de Saint Sernin me renvoie au site officiel de la mairie.

Il ne sort rien de plus de cette réunion, qui a plutôt consisté à effectuer un tour d’horizon de sujets concernant Argenteuil.

Christophe Hénocq