Arlette Burgaud

Arlette Burgaud

modiste

les amateurs de chapeaux
 

    En résumé

    "SOIS CE QUE TU ES" Faire des chapeaux est-ce bien être ce que je suis ? Hier encore j'écrivais des chansons ; était-ce moi ? Ou cette gamine qui gagnait un championnat de France d'Athlétisme et qui dans le même temps créait toute une garde robe à sa poupée Barbie ; était-ce moi ? Cette ado construisant des barricades en Mai 68 et à qui Joseph Kessel offrit toute son œuvre dédicacée en lui disant qu’elle avait l'étoffe d'un grand reporter ; était-ce moi ? Cette maman de 20 ans sans diplôme dont l'école fut celle d'un groupe révolutionnaire et d'une revue féministe d'avant garde ; était-ce moi ? De secrétaire la voilà journaliste première femme Secrétaire de rédaction dans le plus convoité quotidien de l'époque « LE MATIN » ; puis chef du service beauté d'un hebdomadaire féminin dirigé par Jacques Chancel; était-ce moi ? Moi ? parlant avec François Mitterrand, Georges Bush, Abdou Diouf ; Moi? au Sénégal où je vivais avec ma famille parcourant le pays avec une vieille Lada en quête de reportages originaux dont certains sur le conflit sanglant entre le Sénégal et la Mauritanie ; Moi? en Mongolie chez les derniers éleveurs de rennes; Moi? éprise de littérature et de philosophie , Moi ? tatouée avant l’heure… Ce que l'on est se reflète dans ce que l'on fait. Serais-je une inconstante alors ? Non. Quand je connais chaque pierre, chaque brin d'herbe d'un chemin, quand il n'a plus rien à m'apprendre j'emprunte alors celui qui s'ouvre vers l'inconnu faisant de ma vie une continuelle surprise. Ainsi depuis bientôt 2 ans je crée des chapeaux. Seule, à la main, je les sculpte, les couds, les décore dans l'atelier qui a remplacé mon bureau. Je travaille ainsi que me l'a enseigné Anya Caliendo qui pour beaucoup est la plus talentueuse modiste du moment. Je suis allée jusqu'à Babylon, état de New-York, pour suivre ses cours qu'elle dispense à quelques élèves chaque année. J'y étudiais pendant l'ouragan Sandy. Là j'ai compris que ce métier manuel et créatif réclamait patience, persévérance, endurance. Mais c’est de nos mains meurtries, tachées et abimées que vient la récompense : un chapeau. Arlette Burgaud « Ne méditez pas – soyez ! Ne pensez pas que vous êtes – soyez ! Ne pensez pas à l’être – vous êtes ! » Ramana Naharshi

Compétences

 
  • Dossier de presse
  • Parolière
  • Presse

Centres d'intérêt

 
  • Lecture
  • mode - couture - chapeaux
  • voyage