Cadres CFDT

Cadres CFDT

CFDT CADRES Union confédérale des ingénieurs et cadres

N°1 chez les cadres
 

    En résumé

    Une communauté d’ingénieurs, d’experts et de managers La CFDT est la première organisation syndicale pour les cadres : managers, les ingénieurs, les cadres techniques, les commerciaux, les cadres des Fonctions publiques, les experts, les chefs de projets, les professions scientifiques, etc. Une expertise publique sur le management Groupes de recherche, enquêtes terrain, Observatoire des cadres, engagements internationaux… : la CFDT Cadres anticipe les mutations du travail et innove pour mieux répondre aux attentes des cadres. A titre d'exemples : L’invention du forfait-jours répond à la préoccupation des cadres d’équilibrer leur investissement. La promotion du télétravail négocié oblige les entreprises à gérer l’impact des nouveaux outils. La revendication d’un droit d’alerte pose l’enjeu déterminant de la prise de parole et de l’exercice de la responsabilité. L’expertise indépendante sur le management permet de questionner les systèmes de gestion et d’envisager les évolutions majeures en matière de gouvernance… Une conviction : changer la gouvernance et les modes de gestion Les yeux rivés sur la performance financière et la valeur actionnariale ne permettent plus de voir le métier, le travail et les compétences. A l’overdose des outils de gestion et de reporting, nous préférons la pluridisciplinarité des expertises et la coopération d’acteurs pluriels dans l’entreprise. Chaque jour, des cadres nous disent leur envie de redevenir acteur dans leur travail ! La CFDT Cadres revendique De nouvelles pratiques de management. Le soutien des managers dans l’exercice de leurs responsabilités. Une gouvernance partagée des entreprises. Une dimension stratégique à la gestion des ressources humaines. La maîtrise de la charge de travail. La prévention du stress et des risques psychosociaux. Le développement des compétences individuelles et collectives. Des garanties de la liberté d’expression. La défense des lanceurs d’alerte professionnelle. Le respect de la vie privée et des équilibres parentaux. L’encadrement du travail à distance. La défense des forfaits-jours. Des augmentations salariales collectives au moins équivalentes à l’inflation. Une négociation annuelle obligatoire sur les politiques de redistribution de la valeur ajoutée. La transparence des critères de rémunération individuelle. La fin de l’opacité sur la rémunération des dirigeants.

Compétences

 
  • Gestion des ressources humaines
  • Gouvernance