GABRIEL DAHAN

GABRIEL DAHAN

HUISSIER DE JUSTICE
 

En formation chez Lycée Passy Buzenval

Précédents : Fac

 

En poste chez HUISSIER DE JUSTICE OUEST NANTES 44

 

    En résumé

    Plutôt médiateur que fossoyeur , spécialisé dans les constats ( internet , contrefaçon , immobilier , grèves ,......... ) retrouvez moi sur mon site web : www.huissier-justice-44.com LETTRE OUVERTE A MON FACTEUR C’est avec une joie non dissimulée que j’ai hâte de vous retrouver. Je demeure néanmoins sous le charme du sourire ravageur de votre remplaçante qui a déployé mille efforts pour vous suppléer au pied levé avec zèle durant vos vacances bien méritées. Je piaffais d’impatience à l'idée de vous annoncer que vous allez désormais instrumenter en mes lieu et place, en votre qualité de préposé d’une entité historique qui porte haut et fort l’héritage de la très regrettée administration des PTT , et ce au nom de la modernisation. Vous deviendrez ainsi un des acteurs majeurs de notre économie et vous mériterez les félicitations de vos interlocuteurs quotidiens pour votre œuvre salutaire au service de leur pouvoir d’achat. Quant au vôtre, ne manquez pas d’y penser car votre traitement ne dépendra pas de vos efforts, vous aurez beau travailler plus, vous ne gagnerez pas d’avantage. Mais peu vous importera, ce sera toujours ça de moins dans l’escarcelle des rentiers. J’ai l’outrecuidance de vous prodiguer quelques tuyaux glanés au cours de simples sept années d’études dites supérieures et de plus de 25 ans d’exercice, ces 32 années me méritant d’être affublé de rentier. Ce n’est plus d’un vélo que vous vous munirez mais d’un casier à roulettes .Les Codes régissant notre société y trouveront une place de choix. Outre la certification relative à l’identité du contenu de la copie que vous remettrez en personne aux destinataires avec les deux originaux dont vous serez également porteur, vous devrez répondre aux interrogations juridiques de vos interlocuteurs. Vous n’omettrez pas de leur rappeler, en fonction des documents remis, leurs droits et obligations, les délais et modalités de recours dont certaines doivent être rappelées oralement sous peine de nullité. « A fond la forme « sera votre credo. Vous l’adepte du vélo deviendrez un pro de la procédure et de ses nullités pour vices de fond et de forme ; mais revers de la médaille , serez personnellement responsable de leurs conséquences procédurales éventuelles . Vous devrez modifier l’organisation de vos tournées : les entreprises aux heures des bureaux , les particuliers aux heures des repas , et pour les professions libérales , commerçants , artisans et autres restaurateurs , vous devrez adapter votre mode et vos horaires de travail …aux leurs. Je vous souhaite d’ores et déjà bon courage : -dans le restaurant routier lors de la « délivrance » d’une contrainte RSI ; adieu le petit noir avalé sur le pouce au comptoir ; - chez le salarié récemment éconduit par son employeur à qui vous annoncerez que la banque envisage de lui saisir sa demeure ; adieu le bol de chicorée généreusement servi par jour de pluie ; -chez le ferronnier confronté aux foudres de son voisin agacé par le bruit de l’atelier ; adieu le petit rosé dégusté dans un verre culotté au fond de la cave un jour de canicule. Adieu également le fini-parti. Vous y inclurez le remis. A votre forme olympique nous ajouterons le grand écart. Vous devrez en cas de changement d’adresse et de transfert de courrier , jongler entre vos obligations de facteur liées au secret professionnel quant à l’interdiction de divulguer la nouvelle adresse de l’administré d’une part , et d’autre part celles liées à vos nouvelles fonctions de significateur en charge de certifier les circonstances de la signification et le résultat de vos recherches pour retrouver un redevable qui entend se soustraire à ses obligations et ce sous peine d’inscription de faux. Et ce n’est pas tout. Vous adapterez votre vocabulaire. Le mot congé ne sera plus associé au mot payé. Vous serez amené à remettre un congé à une société dont les locaux vont être libérés par leur locataire ; or ce pli sera peut- être adressé au siège de la société bailleresse qui est également le lieu d’exercice du locataire, remettre le pli à son rédacteur vous apparaitra bien évidemment aberrant. Vous devrez donc préalablement à votre arrivée sur les lieux avoir démêlé l’écheveau : en matière de SCI le domicile du gérant vous sera utile, or à cette nouvelle adresse vous ne remettrez votre pli qu’à un représentant légal et non à son conjoint ou son encore son fils, toujours sous peine de nullité. Je vous épargnerai d’avantage de cas d’école que vous découvrirez à votre tour sur les bancs de la faculté de Droit. Un dernier conseil sur nos amis à quatre et deux pattes. Je garde en mémoire vos yeux remplis d’effroi lorsque la chienne familiale jappe au portail, ravie d’accueillir un visiteur imprévu. C’est pourquoi je vous mets en garde contre le choc émotionnel qui vous attend lorsque vous serez missionné pour délivrer un commandement de quitter les lieux à des familles occupant sans droit ni titre un bâtiment industriel en attente de location. En effet à l’arrière des caravanes des chiens friands de mollets inconnus aboient au bout des chaines. Il faudra également compter avec des volailles qui ne respectent pas toujours le périmètre de leurs cages ; et méfiance il arrive que les poules aient des dents. Mais ne vous découragez pas, vous serez toujours bien accueilli à la maison. Fort du fruit de mes rentes, nous y partagerons cigares et vins millésimés. Nous agrémenterons désormais nos conversations des nouvelles règles juridiques que le Journal Officiel prodigue quotidiennement. Un doute m’assaille malgré tout : aurez- vous assez de vos 35 heures hebdomadaires pour tout ingurgiter ? Par Gabriel DAHAN DEA en Droit Maritime Huissier de Justice près le TGI de NANTES

Parcours

HUISSIER DE JUSTICE

Chez HUISSIER DE JUSTICE OUEST NANTES 44

PROFESSION LIBERABLE
 

Fac, Nantes

DROIT DES MESURES D'EXECUTION, Fac

De 1981 à 1985
DROIT
 

Compétences

 
  • Contrefaçon
  • Immobilier
  • Internet

Langues parlées

Centres d'intérêt

 
  • VIVRE