Hadi EL BAYDA

Hadi EL BAYDA

Enseignant, Université de Balamand - IUT Issam Fares

Toulouse, France

Son parcours

  • Aujourd'hui
    2014
    Octobre 2013

    Enseignant

    Université de Balamand - IUT Issam Fares

    - Cours technologies numérique: algèbre de Boole, logique combinatoire et logique séquentiel
    - Microsoft Office Access
  • Aujourd'hui
    2014
    Avril 2013

    Lab instructor

    Institut Universitaire de Technologie (Aabey)

    Lab instructor: Digital electronics, Electricity, microcontroller and PLC
  • Aujourd'hui
    Septembre 2012
    2009
    Suite à l’augmentation de la puissance électrique et la diminution de poids global de la nouvelle génération d’avion en remplaçant les câbles à base du cuivre par des câbles à base d’aluminium et le vaste utilisation de matériaux composites la problématique de l’arc tracking doit-être reconsidérer.
    L’arc tracking est un phénomène d’arc électrique se produisant lors d’un court circuit, ayant tendance à se propager le long des câbles. Lié à la dégradation des gaines diélectriques. L’objectif mon travail était d’évaluer l’énergie transférée dans le cas d’un arc ayant lieu entre deux câbles adjacents dans un toron, en courant continu :
    • Mise en jeu de deux dispositifs expérimentaux : le premier pour créer un arc entre deux câbles adjacents, le deuxième pour d’étudier un arc créé entre l’extrémité d’un câble et une plaque de matériau, métallique ou composite.
    • Test dans l’air à pression atmosphérique, de câbles aéronautiques à base de cuivre (DR) et à base d’aluminium (AD)
    • Mesure de la chute de tension aux électrodes
    • Quantification de la quantité d’énergie rayonnée hors le domaine VUV (longueur d’onde de 0.2 à 12 µm)
    • Estimation de la quantité d’énergie dissipée dans le domaine VUV (longueur d’onde de 0.1 à 0.2 µm)
    • Calcul de la quantité d’énergie transférée aux électrodes
    • Caractérisation de la décharge électrique lors du contact intermittent de l’extrémité d’un câble (DR et AD) sur une plaque de matériaux, et mesure du taux d’échauffement de cette plaque pour différentes valeurs du courant.
  • , Toulouse

    LAPLACE - UPS

    Doctorat
    Génie électrique
  • Université Clermont 2 Blaise Pascal

    Mater 2
    Gestion et Transformation de l'Energie Electrique
  • Aujourd'hui
    Août 2009
    Avril 2009

    Stage

    101-300 employés

    Expérimentation d’une nouvelle torche plasma
    L’objectif de ce stage est la prise en charge de calculer et simuler le profil de champ magnétique, crée par une bobine de champ, sur la paroi interne de l’électrode amont afin de définir des règles de dimensionnement des bobines. Ce champ magnétique a un rôle de piloter le pied d’arc amont pour contrôler le profil d’usure de l’électrode amont afin d’allonger sa durée de vie.
    En parallèle, j’ai mis une veille bibliographique sur des brevets dans le domaine des procédés de gazéification et des cahiers des charges utilisés pour la consultation des fournisseurs lors de l’achat de matériel.
    D’autre part, suite à une campagne d’essais de torche 300 KW, réalisées par le pôle R&D, j’ai rédigé un rapport de qualification de cette torche.
  • Aujourd'hui
    2009

    Ingénieur R&D

    101-300 employés

  • IUP Génie des Systèmes Industriels

    Master 1
    STIC Composant&Système - Option EEA
  • génie industriel et maintenance

    DUT

Ses compétences

  • Électrique
  • Plasma

Ses langues parlées

  • Arabe
    ****Langue maternelle
  • Français
    ****Bilingue
  • Anglais
    **Intermédiaire**

    Ses centres d'intérêt

    natation _ chasse et peche voyages

    Ses mots clés

    Plasma thermiqueArc électrique

    Sa présentation

    Titulaire d'un Master 2 Gestion et Transformation de l’Énergie Électrique à l'université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand 2)

    J'ai soutenu, le 26 septembre 2012, ma thèse de doctorat en génie électrique "Étude du transfert d’énergie entre un arc de court circuit et son environnement : application à l’arc tracking" au sein de LAboratoire PLAsma et Conversion d’Énergie (LAPLACE) sous la direction de M. Alain GLEIZES. Mes travaux de thèse s'intègre sur l'étude et caractérisation de la décharge électrique entre deux câbles adjacents suite à un court-circuit.
    L'objectif principal de ma thèse est de déterminer la quantité d’énergie rayonnée entre l’arc et son environnement et d'évaluer la capacité d’endommagement de ce type d’arc en testant et comparant deux types de câbles utilisés dans le domaine aéronautique (câble DR à base du cuivre et câble AD à base d'aluminium).
    Ce travail, est partiellement financé par « national project ISS power&control » supporté par DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) et par Airbus et a été lancé en collaboration avec la société LABINAL (groupe SAFRAN)

    Son activité sur Viadeo

    Ses derniers contacts
    Mathilde Amat
    Nmc Pontault
    Aboubekr Baghli
    Abderrahmane  Mraihi

    Ceux qui ont consulté ce profil ont aussi vu :