Nicolas TACCHI

Nicolas TACCHI

Instructeur, Sundo

NANCY, France

Son parcours

  • Aujourd'hui
    2014
    2002

    Instructeur

    Sundo

    Le Sundo, art millénaire de développement personnel.

    On peut sans conteste dire que cette discipline coréenne est au service du bien-être de chacun.

    Le Sundo propose un développement physique et recule les symptômes du vieillissement. C'est aussi un élargissement de la conscience, un approfondissement de la vie intérieure et une vision globale de l'homme, microcosme faisant parti d'un tout, l'univers.
    Le champ de compétence de cet art énergétique interne est effectivement double : accroître ses facultés physique, reculer le vieillissement et atteindre un état autre de conscience, dualisme entre épanouissement physique et aspiration métaphysique.

    Objectif : Le Sundo enseigne comment avoir une vie plus intense, a la recherche non seulement du bien-être, mais du "plus-être". Vivre d'une façon intégrale, au maximum de ses possibilités pour satisfaire au besoin naturel d'épanouissement, de réalisation de soi.

    Comment développer son potentiel ? En partant du constat que la base la plus profonde de la nature de l'homme est bonne. Dans sa pratique, le Sundo enseigne a revenir a soi, par un travail physique régulier et très structuré pour arriver tout naturellement après une augmentation des capacités physiques, a un développement de l'esprit. Ce développer c'est faire ressortir le potentiel que l'on porte en soi, en mobilisant ses propres ressources.
    Non pas a l'écoute "d'un maitre" extérieur, mais en "laissant être" notre moi profond grâce a une pratique régulière de la méditation. Le Sundo est l'outil, le moyen, pour arriver a cette "auto-réalisation".

    La nature de ce potentiel est avant tout d'ordre psychique, dans le sens ou elle concerne la pensée, l'intelligence, la créativité, la mémoire, la volonté, le sens de la relation, les états de méditation, les émotions, les valeurs, les croyances, bref le potentiel cérébral. Mais également physique : la force, la souplesse, l'harmonie, la santé, la longévité et le bien-être.

    Pour augmenter les capacités individuelles, le Sundo va renforcer la position du moi, la sphère de l'ego, en développant les aptitudes et les compétences.
    Mais le Sundo va permettre également a aller au-delà de l'ego en effaçant la limite entre le moi et le non-moi. Arriver a être en communion avec "Tout", en fusion avec la nature et l'univers.
    Ce principe taoiste par excellence, aboutit a un sentiment d'élargissement de la perception, caractérisé par l'abolition des dualismes, des oppositions, des scissions. Réussir a ne faire plus qu'un avec le monde, au-delà de l'espace et du temps. Atteindre le non-moi, c'est accéder au soi (le conscient et l'inconscient), signe d'une réussite du processus de maturation (Carl Jung).

    C'est la la grande force du Sundo. Le Sundo est a la fois une discipline de renforcement du moi, mobilisant les potentialités de l'individu pour lui permettre d'agir avec efficacité pour obtenir des résultats dans la société grâce a l'amélioration des capacités physiques, au recul des symptômes de vieillissement, a la pensée positive, a la gestion du stress, au contrôle des émotions.
    Le Sundo est également orienté vers le transpersonnel. C'est a dire orienté vers le développement du "lâcher-prise", par le retrait dans l'intériorité. Il nous amène a la découverte d'un autre niveau de réalité, a un autre "plan de conscience", fusion avec l'univers. Le Sundo nous fait découvrir notre moi fondamental cher a K. G. Durkheim lors de ses expériences transpersonnelles. Ce moi est un moi absolu, par opposition au moi existentiel, qui, parce qu'il dépend de l'environnement familial et social, est relatif.
    Dans ce sens-la, le Sundo est également une philosophie par sa référence a l'être, voir aussi tous les écrits taoistes.
    Le Sundo, art de développement personnel, a la croisée des chemins entre la réflexion sur l'être, patrimoine des philosophes et l'étude des personnalités en voie de réalisation de soi des psychologues.
  • Conservatoire de Musique

    BASSON (1er Prix de virtuosité)
    Haute Ecole de Musique

Ses mots clés

Musiquebassondéveloppement personnelcoachartsarts martiauxhapkidosin moo hapkidosundoyogaqi qongbasson

Sa présentation

Nicolas TACCHI est musicien à l'Opéra National de Lorraine, médaille d'honneur décernée par le Ministère de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des Collectivités Territoriales. Passionné de pratiques de développement personnel, il a plus d'une vingtaine d'années d'expérience dans la pratique et l'enseignement des arts martiaux externes et internes. Il dirige et coordonne le développement du Sin Moo Hapkido en France, en Suisse Romande, au Luxembourg, en Polynésie Française (Tahiti), en Tunisie et en Algérie. Il est aussi intervenu dans cette discipline en Italie, en Finlande et en Lettonie. Il enseigne et pratique également le AMMA : relaxation par le toucher. Il intervient à l'Ecole Nationale d'Application des Cadres Territoriaux de Nancy sur le thème : se réapproprier une pratique millénaire, le Sundo, en prévention aux pathologies des artistes.

Son activité sur Viadeo

Ses derniers contacts
Yannick VERITE
Wael Meftahi
Sylvie LOUREIRO-FARIA

Ceux qui ont consulté ce profil ont aussi vu :