Pierre Sarton du Jonchay

Pierre Sarton du Jonchay

Système numérique de compensation

Propose son expertise
 

En poste chez Le Monde Après, Sycomore Conseil

Précédents : Groupe Caisse d'Epargne, Caisse d'Epargne, Caisse Régionale de Crédit Agricole, Confédération Nationale du Crédit Mutuel, Cabinet Robert Mazars, Banque Nationale de Paris

 

Précédents : ESSEC Business School

 

    En résumé

    Le financement de tout projet repose de l'origine aux fins sur la subjectivité humaine. Les moyens et la technique sont entièrement mobilisés et mis en œuvre par l'intelligence personnelle collective et individuelle. Le risque d'entreprise est la réalisation incertaine d'un objectif commun qui assure une rémunération minimale positive à tout acteur du projet. L'alignement des objectifs personnels dans une même entreprise engageants des biens et des services réels combine nécessairement des qualités personnelles uniques dans une organisation négociée, commune, dirigée et universellement lisible. Le fonctionnement humain des entreprises passe par la technique simple et robuste de la compensation ; exactement celle que les banques pratiquent pour gérer, mettre à jour et évaluer la solvabilité de leurs positions financières. Mais la compensation produit la liquidité à la condition d'un cadre collectif négociable de régulation.. La compensation des décisions, des prix, des réalisations et des écarts entre le nommé et le réel est un principe d'économie reproductible dans tout projet, de toute dimension et de toute nature. La compensation sera la mécanique du nouveau système monétaire international comme des réseaux locaux ou spécialisés d'entreprises formées par l'emboitement marchand des systèmes d'information. L'efficacité de la compensation repose sur le partage de représentation des objets, des organisations, des procès de transformation de la demande finale adressée par le marché aux entreprises. L'avènement d'une économie numérique de la connaissance rend les processus de valeur intégralement décomposables en tâches et responsabilités individuelles dont le prix soit négociable par un équilibre objectif global de l'offre à la demande. Sycomore Conseil propose à cet effet un moteur algorithmique de compensation des représentations, des organisations et des anticipations financières dans un processus d'échange structuré par l'intégration des réseaux.

Parcours

 

Fondateur

Chez Sycomore Conseil

De 2008 à aujourd'hui
Programmation chambre de compensation monétaire numérique universelle Recherche : économie de la responsabilité, régulation financière, rationalité économique Ouvrage en publication : "Économie de vérité ; capital, crédit et monnaie entre les nations ; plan de liquidation des pertes du système ...
Lire la suite
 

Directeur du contrôle interne

Chez Groupe Caisse d'Epargne

De 2002 à 2008
Projet de Banque à distance : Organisation du contrôle interne et de la gestion des risque, politique de risque et politique commerciale Compliance : Mise à niveau des procédures articulées sur la cartographie des processus Organisation des données client, documentation client, obligations ...
Lire la suite
 

Responsable de l'audit

Chez Caisse d'Epargne

De 1997 à 2002
Mise aux normes CRBF 97-02 du système de contrôle interne, évaluation des risques, Optimisation du dispositif de contrôle interne de l’exploitation commerciale, Élaboration des outils de contrôle et de suivi informatisés Programmes de travail et conduite des audits (finances, informatique, ...
Lire la suite
 

Trésorier

Chez Caisse Régionale de Crédit Agricole

De 1995 à 1997
Supervision, animation front et back-office (cash et instruments de taux) Promotion et négociation des produits de marché grands comptes, relation clientèle institutionnels, restructuration back-office portefeuille compte propre. Informatisation du suivi des positions de taux et du reporting ...
Lire la suite
 

Responsable de l’Audit

Chez Caisse Régionale de Crédit Agricole

De 1993 à 1995
 

Auditeur comptable

Chez Cabinet Robert Mazars

De 1989 à 1991
 

Analyste risque pays

Chez Banque Nationale de Paris

De 1987 à 1989
Mesure du risque souverain, prévision économique, simulations financières sur le traitement de la dette

Compétences

 
  • Banque
  • Déontologie
  • Economie
  • Enseignement
  • Éthique
  • Finance
  • Formation
  • Gouvernance
  • Voir toutes les compétences (14)

Langues parlées