Ses contributions

Ci-contre se trouve la liste des réponses de Emmanuel DAMPURE aux questions des autres membres.

Les réponses pertinentes correspondent aux réponses jugées intéressantes ou complètes.

Emmanuel a répondu à 18 questions

Question posée par David Duhamel | Il y a 9 ans et 7 mois |
Bonjour,

En tant que responsable de bureau étude, il n'y a pas à "penser" sur une norme européenne et française c'est un gage de qualité issu de l'expérience de nos prédéceurs (en autres experts). elles méritent surement à évoluer mais il faudrait pouvoir faire partie des commissions pour cela et cla n'est pas évident!! j'ai déjà essayé!
concernant le ticket d'entrée, c'est dure réalité du commerce, limiter la concurrence! un bel exemple les acréditations APSAD: il faut avoir poser des réseaux pdt dix ans pour etre accrédité mais on ne peut poser des réseaux sans créditation.
pour le retour sur investissement, tout dépend de vos parts de marché, il faut compter les marché perdu grace à...
pour les accréditation rapprochez vous des "gros bureau de control" ou et spécialisé sur ce genre de compétence tel que véritas, socotec etc...
bonne analyse et prise de contrat avec ou sans les sacrements.
cordialement; emmanuel
Réponse donnée voici 9 ans et 7 mois
Question posée par Anne Le Bohec | Il y a 10 ans et 6 mois |
Bonjour Anne,

je suis assez surpris que vous ayez du mal en tant qu'acousticienne; en effet les ingénieurs dans cette spécialitée est pourtant difficile à trouver sur Lyon lors de la constitution d'équipe de maitrise d'oeuvre; je suis ingénieur génie climatique et j'ai souvent besoin de ces compétences, notamment lors qu'il y a un objectif ciblé tel que HQE etc...
De plus des sociétés comme ACOUPHEN ENVIRONNEMENT, ALTEN, la DGA, les fabricant de matériel (CIAT, HYDRONIC,...) des entreprises comme les tunneliers sont en recherche constante des compétences comme les tiennes.
http://emploi.trovit.com/offres-emploi/ingenieur-acousticien_3A
Ci-dessus un lien avec quelques annonces.
Concernant le niveau, BTS ou INGE, en tant que responsable BE CVC, l'acoustique étant différent du génie climatique, un technicien sup restera un technicien sauf avec une solide expérience; votre diplome d'ingénieur acousticienne sera un plus mais on ne vous prendra pas comme ingénieur génie climatique avec un BTS parce que vous avez ce niveau compétence dans un autre dommaine.
cordialement,
E. DAMPURE
Réponse donnée voici 10 ans et 6 mois
Question posée par Fabien Dekeyser | Il y a 10 ans et 6 mois |
Bonjour,
il est recommandé de ne pas ouvrir une bouteille d'oxygène couché car c'est un facteur favorisant la compression adiabatique et de fait le risque de coup de feu. notament lorsque la bouteille est couchée, il y a plus de risque que le détendeur soit en contact avec des objets provoquants une détérioration de ce dernier ou permettre la transmission d'énergie brutale de la compression adiabatique.
je pense que rentrer en contact avec un technicien de votre fournisseur (ALS ou autre) pourrait apporter de l'eau au moulin.
Ajout du 02/04/2009 : suite à votre rajout du 28/03/2009, il y a un parametre à prendre en compte:
Attention au phénomène d’adsorption qui est dû à l'imprégnation des vêtements par l'oxygène : les vêtements, les chiffons et en général toutes les matières poreuses et absorbantes deviennent très dangereuses lorsqu'elles sont imprégnées d'oxygène. La moindre étincelle peut les enflammer.
Et les consignes de sécurité et d'utilsation des fournisseurs: NE METTEZ JAMAIS L'OXYGENE EN CONTACT AVEC DES MATIERES ORGANIQUES TELLES QUE HUILE, GRAISSE, BOIS, TISSUS, ASPHALTE ou
GOUDRON … Mais je ne vous apprends rien.
La position couchée, en situation opérationnelle, ne respecte pas ces consignes, et l'AFSSAPS se devait de le notifier suite aux accidents, car les fournisseurs dans le cadre des enquètes ont du se faire fort de le notifier afin peut être de se dégager de toutes responsabilités.
Je comprends que cela rentre en conflit avec une réalité opérationnelle, mettre en place un programme d'étude avec ces derniers et vous pourrait être pertinent; je peux vous transmettre les coordonnées du bureau étude d'ALS sur Paris.
Réponse donnée voici 10 ans et 6 mois
Question posée par Sandrine CHAUVET | Il y a 10 ans et 8 mois |
Bonjour Sandrine,

je dans le regret de vous informer qu'au BE ou responsable travaux, voir le pharmacien qui réceptionne le dispositif digne de ce nom prendrait le risque de valider l'utilisation de matériel médical sans avoir en sa possession une habilitation au marquage CE Médical délivrée par un organisme certifié ainsi que les différents PV des dispositifs médicaux; sans ces documents on rentre en conflit avec l'article 665.U du code de la santé public.
La certification ISO, n'est qu'une assurance qualité!
Sans attestation par des organismes certifiés, l'entreprise n'a aucune chance de vendre ces produits en tant que DM.
En faisant une étude de marché, nous pouvons voir que le(s) entreprises ne sont pas légion et que les conditions de certification sont quasiment similaire à une certification APSAD: pour être certifié il faut produire, et pour produire il faut être certifié.
je me tiens à votre disposition pour vous transmettre toutes et les mormes et PV auquels doivent répondre un DM lors de préconisation.
Bonne réception, cordialement,

Emmanuel DAMPURE
Réponse donnée voici 10 ans et 8 mois
Question posée par David Barozet | Il y a 10 ans et 8 mois |
Bonjour,

Avec les données que vous transmettez, il faudrait un plan masse pour déterminer l'emplacement de chaufferie, l'emplacement des silos: cela permet de déterminer les voies d'accès PL pour l'approvisionnement, ainsi que le schéma de principe de la chaufferie pour comprendre et connaitre son fonctionnement.
Concernant la chaufferie elle-même, il faudrait connaitre le nombre de départ de la panoplie hydraulique, les types de circuit alimentés: cela permet de chiffrer le cout de la maintenance des circulateurs en fonction de leurs caractéristiques techniques (variateurs ou sans, puissance donc consommation électrique etc, ainsi que différents process de régulation).
Dans les coûts d'exploitation rentre aussi en compte la maitenance, il faudrait connaitre le type de contrat que vous souhaitez.
Vous comprendrez donc que sans ces éléments il est délicat de ce prononcer, si ce n'est donner une estimation qui pourrait ce relever à des lieux de la réalité lors d'une consulation.
Je me tiens à votre disposition pour tout complément d'information.
Cordialement, Emmanuel DAMPURE
Réponse donnée voici 10 ans et 8 mois
Question posée par Benoit LEGOUGE | Il y a 10 ans et 9 mois |
Bonjour,

je ne suis pas un spécialiste des statuts, mais il me semble qu'une SARL serait un minima pour deux points:
- un BE prend des risques car il fait de la conception, donc se protéger soit même est important. et etre bien couvert avec les différentes assurances obligatoires!
- de plus il y a une notion de crédibilité vis à vis des promoteurs et maitres d'ouvrages. une SARL passe mieux qu'une EI ou une EURL; et surtout il faut prendre en compte les possibles evolutions d'un statuts vers un autre: il y a des impossibilités!

enfin, c'est ma petite expérience de créateur qui parle, prenez contact avec un pro et viadeo en est rempli!

cordialement, Emmanuel DAMPURE
Réponse donnée voici 10 ans et 9 mois
Question posée par Daniel DUTILLEUL | Il y a 10 ans et 9 mois |
Bonjour,

pour répondre de manière concise à question il faudrait normalement plus d'information ou de prise de choix:
- aérienne, au sol, ou enterrée?
- dossier ICPE en cours de traitement?
- étude d'impacte?
- étude de sol ou géotechnique?
pour connaitre plus précisément, les contraintes normatives il faut connaitre le classement de votre bâtiment, ERP, IGH, Industriel (c'est le cas je pense), la puissance de votre chaufferie, car il y a certaine contrainte vis à vis de la puissance et des organes de stockage et de sécurité.
voici quelques normes qui me viennent à l'esprit et qui pourront vous guider:
- DTU 65.4 relatif au chaufferie
- Arrété du 21 mars 1968 sur les règles techniques et de sécurité relative au stockage et utilisation de produit pétrolier
- circulaire du 17 avril 1975 relative au réservoir enterré
- arrété du 22 juin 1998 relatif au réservoir enterré de liquide inflammable et équipement annexe.

Une visite sur le site de l'AFNOR pourrait compléter cette liste, mais aussi le soutien d'un Bureau Etude fluides poura être un plus pour vos accompagner dans votre projet.

Cordialement, Emmanuel DAMPURE
Réponse donnée voici 10 ans et 9 mois
Question posée par Florence KOVAC | Il y a 10 ans et 10 mois |
Bonjour,
Oui, vous pouvez engager une procédure, à la lecture de l'exposé ci-dessus, il y a de nombreuses non-conformités techniques (DTU) et les règles de l'art ne sont apparemment le cheval de bataille de votre sois-disant maitre d'oeuvre. En tous cas votre chauffagiste est quelqu'un qui connait son métier.
je vous conseille de faire un point avec votre avocat pour faire un étât des lieux ainsi que des contrâts vous liant avec les divers prestataires; pour permettre l'identification précise des responsabilités: maitre d'oeuvre, entreprises ...
Un maitre d'oeuvre digne de ce nom ne devrait pas déconseiller une dommage ouvrage qui est souvent obligatoire sauf s'il craint que cette dernière se retourne contre lui!
N'hésitez à solliciter un bureau étude fluides pour une expertise concernant les plans marché et TQC (tel que construit)afin de montrer la déficience du maitre d'oeuvre du point de vu technique.
Mais surtout faites un point avec un avocat voir une société spécialisée. Cordialement,
Emmanuel DAMPURE
Réponse donnée voici 10 ans et 10 mois | Réponse Pertinente
Question posée par Sébastien BOUEY | Il y a 10 ans et 10 mois |
Bonjour,

les marchés publics sont régient par la loi MOP, de plus le règlement de consultation fixe déjà les grandes lignes. les pièces administratives CCAG et CCAP inclus dans les dossiers de consultation fixent le cadre du projet.

Cordialement,
Emmanuel DAMPURE
Réponse donnée voici 10 ans et 10 mois | Réponse Pertinente
Question posée par Caroline PARSOIRE | Il y a 10 ans et 10 mois |
Bonjour,

je vous redonne le même conseil que la dernière fois, sensiblement le même qu'Eric, un avocat aura surement plus de poids.
Cordialement,
Réponse donnée voici 10 ans et 10 mois
Question posée par Guillaume de Ponnat | Il y a 10 ans et 10 mois |
Bonjour,

Le portage salarial permet au consultant qui le désire :
- d’exercer son activité en toute autonomie et en facturant ses interventions sous la forme d’honoraires
- de s’épargner le traitement administratif, juridique, fiscal et comptable lié à l’activité d’indépendant
- de conserver tous les avantages liés au statut de salarié.

Le consultant prospecte sa propre clientèle et négocie les termes de son intervention (contenu, planning, conditions financières...).
Le consultant réalise sa prestation selon les modalités du contrat d’intervention.
la société de portage facture le client de l’intervenant, gère les recouvrements si besoin est.
la société de portage verse chaque mois son salaire et le remboursement de ses frais au consultant, après déduction des frais de gestion (entre de 10% à 12%).

En clair et bref une société assiste un entrepreneur en puissance, le porté profit de la structure d'une société tout en la découvrant, et la société porteuse profite des compétences de ce dernier.

en espérant avoir répondu à vos intérrogation, cordialement,
Emmanuel DAMPURE
Réponse donnée voici 10 ans et 10 mois
Question posée par Caroline PARSOIRE | Il y a 10 ans et 10 mois |
Bonjour,

Tout d'abord sachez que je suis désolé pour ce qu'il vous arrive concernant votre projet;
A la lecture de votre histoire, je vous conseille de contacter tout de suite votre avocat, afin qu'il fasse un étât des lieux et vous aiguille au mieux sur la conduite à tenir:
- mise en demeure
- prise en charge par les assurances (mais vous n'avez pas de dommage ouvrage, HIC!)en effet la dommage ouvrage aurait pris en charge la fin des travaux et se serait retournée contre l'assurance de votre maitre d'oeuvre, qui ne devrait d'ailleurs pas mériter ce titre.
- étât des lieux par un huissier (fissure) qui pourait mettre en route la décennale et limiter les dégâts.
Concernant la réception, elle dégage de toute responsabilité votre équipe de maitrise d'oeuvre (hors réserves éventuelles; GPA et décennale) et le bâti sera sous votre responsabilité.
Je vous conseille de faire un point très sérieux avec votre avocat vis à vis des contrats passé ou non et de la définition des missions, à la première lecture il y aurait un flou entre les missions d'ingénierie, de coordination et de maitrise d'oeuvre.
Sans plus de détails vis à vis de ces missions il est délicat de se prononcer et de conseiller de manière pertinente quant aux différentes responsabilités et donc actions correctives à mettre en oeuvre.
Cordialement,

Emmanuel DAMPURE
Réponse donnée voici 10 ans et 10 mois
Question posée par Tiemoko Eric Pacome G. | Il y a 10 ans et 10 mois |
Bonjour,
Ci dessous un site spécialisé pour une carrière en afrique:

http://www.africarrieres.com/index.php

bon surf et chance pour votre projet, cordialement,

Emmanuel DAMPURE
Réponse donnée voici 10 ans et 10 mois
Question posée par Jean Vivien Dah n'gbekounou | Il y a 10 ans et 11 mois |
Bonjour,

je vous invite à prendre contact avec la clinique de la main de Paris, elle est spécialisée dans les pathologie du membre supérieur. ci-dessous le lien:
http://www.cliniquedelamain.com/
bon courage, cordialement,
Réponse donnée voici 10 ans et 11 mois
Question posée par PAUL de GEVIGNEY | Il y a 10 ans et 11 mois |
Bonjour,

Normalement il existe des e-logiciel qui se mettent à jour sur internet; pour moi spécialiste dans le BTP il s'appelle e-reef et il se met à jour à chaque modificatif via le CSTB. L'e-reef possède toutes les normes, DTU, par contre concernant les FDES je n'en suis pas sur.
L'afnor fourni des outils interessants,
Un contact avec une personne spécialisée (collaborateur VEOLIA) pourrait avoir une réponse plus pertinente que moi.
Je me renseigne de manière plus précise, cordialement,
Réponse donnée voici 10 ans et 11 mois

12>