L’Occitanie embauche de jeunes cadres

Entre mer et montagne, l’Occitanie est née de la fusion des anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées et compte par conséquent des villes comme Toulouse et Montpellier parmi ses grands centres économiques. Son marché de l’emploi s’articule logiquement autour de ces particularités géographiques.

articleImage

En 2018, les employeurs d’Occitanie devraient recruter entre 16 000 et 17 700 cadres selon l’APEC, soit un peu plus que l’année dernière (15 490). Cela représente 7 % des embauches au niveau national, avec un lourd poids des services (près des trois quarts des postes à pourvoir) et de l’industrie (20 %).

 

Ce sont les jeunes cadres justifiant de un à cinq ans d’expérience qui sont les plus recherchés, en particulier dans les secteurs informatique, études et R&D, commercial-marketing, exploitation tertiaire (médical, social, culturel, formation, banque, assurance, immobilier, tourisme, transport) et achat/qualité/maintenance/logistique.

 

Une économie portée par Toulouse

Avec la présence d’un employeur comme Airbus, rien d’étonnant à ce que l’économie de la région soit si liée à ses activités et à celles de ses fournisseurs et partenaires. On trouve donc parmi les entreprises les mieux notées par leurs utilisateurs sur Viadeo des employeurs comme Safran Aircraft Engines, Airbus lui-même, le groupe ADP… Mais aussi des noms moins prévisibles pour la région, tels que Mars France, Danone, Leroy Merlin ou encore Sephora.

 

Séverine Dégallaix

 

Le top 5 des entreprises de l'Occitanie sur Viadeo :

 

1

Davricourt

4,6/5

2

Rh Solutions

4,5/5

3

I@dfrance

4,5/5

4

Conserto

4,4/5

5

Mars France

4,3/5