Helene Le Roy

Helene Le Roy

chercheur Biologie Cellulaire et Moléculaire

En recherche active
 

En poste chez IBL-UMR8161 CNRS

Précédents : INSERM U1011, CTI-Lyon

 

Précédents : Université Lille 2 Droit Et Sante

 

    En résumé

    de 2005 à 2009 j'ai réalisé une thèse dans l'unité INSERM 837 à Lille portant sur la caractérisation de cellules souches cancéreuses de la peau humaine. je me suis donc spécialisée en cellules et en biologie cellulaire et moléculaire: culture cellulaire, cytométrie de flux et tri cellulaire, western-blot, immunomarquage, microscopie à fluorescence, confocale et en temps réel, macroarrays. en 2010 j'ai fait un postdoc à l'institut de thérapie cellulaire (CTI) à Lyon. je dirigais un projet de recherche sur l'utilisation des cellules souches du cordon ombilical pour produire des cellules sécrétrices d'insuline pour le traitement du diabete de type1. en parallèle je participais à la gestion du laboratoire (suivi stock, commandes, budget). je rédigeais des demandes de financements et des rapports d'activité et j'encadrais des étudiants de master et de thèse. depuis mars 2012 je fais un post doc à l'Institut Pasteur de Lille dans l'unité de Bart Staels sur le role du récepteur nucleaire Rev-erb alpha dans le métabolisme des acides aminés. mon travail est donc plutot de la biologie moléculaire. de janvier 2013 à fin janvier 2014, j'ai effectué mon3e post doc. j'ai travaillé sur la caractérisation des cellules souches de la prostate. Maintenant je suis à la recherche d'un emploi avec une éventuelle reconversion professionnelle. je souhaite rester dans le domaine de la recherche mais sur un poste peut etre plus administratif mais surtout me permettant d'avoir un poste fixe.

Parcours

post doctorante

Chez IBL-UMR8161 CNRS

De janvier 2013 à aujourd'hui
aujourd'hui je suis revenue dans le domaine des cellules souches (thème de ma thèse). j'affectionne tout particulièrement ce sujet dans lequel je me sens à ma place et pour lequel je souhaiterais poursuivre ma carrière. . le bbut le mon sujet est de caractériser les clelule souches normales de la ...
Lire la suite
 

Post doctorante

Chez INSERM U1011

De mars 2012 à décembre 2012
j'ai étudié le rôle d'un récepteur nucléaire Rev-erb alpha dans le métabolisme des acides aminés. Ce récepteur est impliqué dans le diabète. Les expériences que j'ai réalisé étaient de l'ordre de la biologie moléculaire. Je me suis donc spécialisé en qPCR et en dosages métaboliques.
 

Group Leader

Chez CTI-Lyon

De janvier 2010 à décembre 2010
ayant intégré le CTI-Lyon en janvier 2010 en tant que post doc, j'ai eu comme mission à la fois de gérer un projet sur l'utilisation des cellules souches du cordon ombilical pour la thérapie du diabète de type 1, mais aussi de superviser une étudiante de master pro travaillant sur le même projet. ...
Lire la suite
 

Université Lille 2 Droit Et Sante, Lille

Ecole docotorale Biologie Santé, Université Lille 2 Droit et Sante

De 2004 à 2009
inscrite à l'université je travaillait à l'unité INSERM 837
 

Compétences

 
  • Biologie cellulaire et moléculaire
  • Gestion de projet
  • Management

Langues parlées

 

Centres d'intérêt

 
  • bricoler
  • criminelles.
  • cuisiner
  • du violon (cours pendant 5ans) en solo ou en groupe
  • j'aime jardiner
  • je pratique du piano (cours pendant 17ans)
  • les films et livres qui me passionnent sont ceux traitant d'enquêtes policière